Home Congrès Organisation Médias Enregistrement Contact Liens Sitemap
English Française Deutsch Español Russian
Thèses sur les thèmes directeurs
Ville et Société
Innovation et Tradition
Nature et Environnement bâti
Espace et Identité

 
Ville et Société
Le dialogue des civilisations doit montrer que le processus actuel de mondialisation ne concerne pas seulement des facteurs économiques, financiers et technologiques, mais qu'il touche également, à l'échelle mondiale, les bases des cultures humaines, les dimensions spirituelles des sociétés, leurs mutations et leur interaction.

La ville se développe en brisant les formes et frontières transmises au cours des générations. Des "edge cities" apparaissent, les infrastructures anciennes sont transformées. La modernisation et la densification des centres urbains historiques vont de pair avec la privatisation de l'espace public, tandis que la transformation des zones d'habitat est liée à la délimitation de "gates communities" (New Urbanisme?).

Le revers de cette évolution s'observe dans les mégacités d'Asie et d'Amérique latine et leur croissance galopante, dont l'économie met en évidence les problèmes d'inégalité sociale et, simultanément, justifie l'espoir d'un recul de la pauvreté et des écarts entre les revenus. Il importe d'attacher dorénavant plus d'importance aux problèmes environnementaux des régions urbanisées de ces pays.

L'avenir des sociétés urbaines requiert, pour l'univers de la société, la réflectivité de la prévention, de la planification et de la culture urbaine. Il est lié à la sauvegarde des particularités locales et culturelles des régions du monde.

Les facteurs menaçant le développement futur des villes sont à définir par anticipation et à amortir par réinterprétation positive. Les processus de réduction et de paupérisation des conditions de vie dans la ville doivent être stoppés. Une approche raisonnée des possibilités de modernisation et de modernité doit devenir possible. Ce n'est qu'ainsi que l'Architecture deviendra un facteur significatif de qualité et d'environnement urbain.

"La Ville - telle qu'elle est - est tout ce que nous avons" a dit Rem Koolhaas. Mais de quelle "ville" s'agit-il? De la ville planifiée? De la ville autorégulatrice? De la ville astreinte à la culture régionale ou de la ville internationale?

Début de page


 
Innovation und Tradition
L'Architecture développe la force intérieure de la vision et c'est à lui qu'incombe la responsabilité d'agir en s'ouvrant sur l'avenir et d'influer positivement sur l'Histoire. C'est pourquoi innovation ne signifie pas simplement plus de technique, mais plus de réflexion critique; elle est synonyme d'accroissement des concepts durables et expérimentaux encourageant une symbiose de solutions techniques et naturelles, historiques, culturelles, sociales et économiques, une symbiose entre Nature et Architecture, Nature et Ville.

L'Architecture en tant que ressource de l'innovation reflète et anticipe, dans sa qualité fédératrice, des aspects de l'évolution de la société. L'Architecture économisatrice de ressources et utilisatrice de l'énergie solaire doit être prise en compte et développée comme un défi et un potentiel significatif et inexploité (surtout dans les pays en développement).

Innovation, cela signifie savoir se référer aux différentes dimensions de l'Architecture l'une par rapport à l'autre, en tant que potentiel d'une identité sociétale, comme défi ouvert sur l'avenir, visionnaire, basé sur l'expérience et l'expérimentation. Il lui faut aussi prendre en compte les nouveaux matériaux, les nouvelles technologies et les nouvelles méthodes de production (FAO).

Début de page


 
Nature et Environnement bâti
L'Architecture, consciente de la situation environnementale, développe et utilise des technologies économisatrices d'énergie et table sur l'utilisation d'énergies renouvelables. Le développement de formes d'architecture préservant les valeurs et évolutives va de pair avec une densification supportable des villes et une renaturation du paysage, partout où il peut être libéré des contraintes de l'urbanisation. L'environnement bâti peut constituer la partie la plus significative de la richesse nationale. En tant que sauvegarde anticipatrice du patrimoine bâti, l'Architecture développe une pensée basée sur des cycles de vie prolongés. La sauvegarde des valeurs culturelles est conditionnée par la capacité de mutation de l'Architecture.

Il est suggéré de redéfinir la notion de ressource du paysage comme potentiel esthétique, social et historique - surtout parce qu'il comporte des expériences culturelles de vie dans des rapports naturels avec lesquelles il est essentiel de renouer. L'intégration dans la ville d'éléments de la nature et du paysage conditionne la compréhension de l'Architecture et de la Ville comme parts d'un circuit naturel (économie en circuit fermé). L'Architecture influe plus que jamais sur la conception et l'agencement des structures urbaines, des bâtiments, sur l'utilisation de matériaux et de composants et donc sur la consommation d'énergie et de matériaux. Le but du développement de l'Architecture est d'atteindre une flexibilité maximale sans perte d'identité.

Début de page


 
Espace et Identité
Il s'agit de sauvegarder les développements de l'Architecture et de l'Urbanisme qui obéissent à de longs cycles évolutifs et sont empreints de l'histoire culturelle de l'Humanité sur les continents. Il faut faire revivre l'esthétique comme expression de l'identité socioculturelle qui pourrait, dans une architecture transmise comme une culture, trouver structure et forme dans des espaces publics. Le développement de l'Architecture en culture du bâti doit être perçu comme une évolution de la forme vers le contenu, de l'objet vers de milieu, du résultat vers la position fondamentale. Avec la prise de signification du design en tant qu'instrument de marketing, une composante instrumentale de l'esthétique a disparu. Au chaos visuel des métropoles et mégapoles, les architectures du minimalisme et du symbolisme opposent des alternatives majeures.

Pour contre-argumenter par rapport à ce qui précède, on cite Ortega y Gasset, selon lequel seul l'Homme serait doté de la faculté de planification. Certes la question reste posée de savoir si la faculté de planification est une compétence fondée scientifiquement, irréfutable. Ou si "le fait d'être", transmis directement et non scientifiquement, est fortement expressif en matière de pensée constructive qui englobe aussi la planification dans un sens intégrant l'art du bâti, avec l'identité pour objectif. "L'Architecture est l'art du bâti qui produit des choses magiques" (Joachim Guedes). L'esthétique contemporaine, comme critère de qualité environnementale et d'architecture durable, doit être redéfinie en relation avec l'utilisation créatrice de nouveaux matériaux et technologies, entre autres dans le cadre des 12 ateliers de projet sur les thèmes suivants:

- Urbanisme et Economie
- Logement et Travail
- Culture et Communication
- Mobilité und Infrastructure

Source: Ebauche de rapport du Comité scientifique, rédaction: Reinhart Wustlich, Berlin 2001


Bienvenue
Thème
Prologue
Thèses
Groupes-cibles
Calendrier du congrès juillet 2002
Le congrès principal
Appel à contributions
Manifestations
Concours destiné aux étudiants
Lieux
Dialogue









 
Début de page

Situation: 01/03/2002